Loading

Parfois, on se demande…

 

Français vivant en Amérique du Nord ?

Américains francophones de nationalité française ?

Pour moi la question a du sens.

Avouez qu’il y a de quoi perdre un peu le fil et développer une sorte de schizophrénie, finalement, quand on y pense un peu.

Et c’est ce que je vous propose justement, d’y penser un peu et peut-être de définir ensemble les contours de cette identité des “gens de Saint-Pierre et Miquelon’.

Sans aucune prétention : je n’ai pas fait d’études de sociologie, d’ethnographie, d’économie, … rien de tout ça. Mais comme tout un chacun, je regarde ce qui se passe autour de moi, j’ai les deux pieds sur mon îlot et l ‘esprit un peu caustique !

Ce blog est fait pour y compiler mes expériences de vie dans l’archipel de Saint-Pierre et Miquelon, pour donner aux gens qui vivent ailleurs (donc à une immense portion de la population terrienne !) une idée de ce que nous sommes. Comment s’organise-t-on pour vivre sur un si petit archipel ?

Saint-Pierre et Miquelon, j’y suis née,  j’y ai grandi, j’y suis revenue après avoir fait mes études et j’y paie mes impôts; je considère  que ça me donne le droit de dire ce que je pense, dans cet environnement si petit que bien souvent, on préfère se taire.

Vous lirez mes impressions sur tout ça, mais aussi, j’espère, celles de ceux qui voudront bien me suivre et partager leur vision de cet archipel; de qui nous sommes et,  c’est important, de où l’on va.

One comment

  1. Effectivement, la question peut et doit être posée sans tabou mais, à mon humble point de vue de St-Pierrais, (résidant en France, certes, mais ayant déjà beaucoup travaillé pour l’Archipel) et si amoureux de ce “caillou” que, dès ma retraite, je n’ai rien eu de plus pressé que d’y acheter un pied-à-terre et d’y passer les 3 mois d’été, il faut considérer d’abord ce que font nos voisins.

    Les Américains ou les Canadiens, quels qu’ils soient, ne deviennent pas français ni même Européens en venant habiter en France et gardent jalousement leur dénomination. Aucune raison, donc que nous nous sentions Américains en habitant à quelques encablures du Continent. Nous pourrions plus facilement encore nous sentir “Newfies” tant notre voisinage est criant avec eux, au point qu’on pourrait supposer que quand on éternue à SPM, on les enrhume.

    Notre seule raison d’exister face à cet énorme continent, est précisément d’être différents, d’être Français, d’être, avec nos cousins Québécois et Acadiens, les gardiens de cette langue si bien chantée par Dutheil, en fin de compte, d’être “l’exception culturelle” de la région. Alors restons ce que nous sommes et soyons heureux de l’être et cultivons cette différence qui est notre richesse, sinon le premier psy consulté sur la question, nous dira, comme à Desproges: “Je ne sais pas si vous êtes psychotique ou névrotique aussi je vous conseille de raconter vos confessions sur scène . Avec un peu de chance, ça intéressera des gens et ils vous paieront, ce qui vous fera un complément de retraite…..”

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :