Loading
Musique Saint-Pierre et Miquelon

Allan Lafitte, que deviens-tu ?

Une publication sur Facebook: un lien vers une très jolie musique, Song for Gary, récipiendaire du prix du meilleur morceau de musique instrumentale décerné par une académie de Los Angeles. Une mélodie signée Allan Lafitte. Mais au fait, … qu’est-ce qu’il fait Allan Lafitte ???

Parce que ça fait longtemps, un peu trop longtemps, qu’il est en retrait de la scène musicale de Saint-Pierre et Miquelon, que j’ai eu envie de lui demander “Dis moi Allan, que deviens-tu ? ».

Un incontournable

Si vous ne connaissez pas Allan Lafitte, c’est tout simple :

Venant du même rocher, un tube d’Orphée

il vous manque un bout de la culture musicale des habitants de Saint-Pierre et Miquelon. J’aime bien vous parler de notre patrimoine dans mes articles, je m’applique à vous dévoiler petit à petit ce qu’il faut savoir et connaitre pour avoir une idée exacte que ce que nous sommes et là, on est pile dedans ! Avec des tubes tels que Au jour le jour, Gentleman Bootlegger, Dis moi l’ancien, Violette, J’entends ta voix, Sometimes, etc. On a tous chanté et dansé sur ses chansons depuis les années 80. On peut tous fredonner au moins l’une d’entre elles.

Chanteur et/ou guitariste dans ces groupes locaux mythiques qu’ont été Orphée, Trionyx et Belle Rivière, il a dans son répertoire parmi les plus jolies chansons produites sur l’archipel. Avec la complicité indefectible de Didier Gil, son ami et parolier de toujours il chante nos îles, l’amour, le monde moderne, la solitude, … la vie, quoi … toujours avec énormément de tendresse et de sensibilité.

Pas pressé

Allan Lafitte en concert
Allan Lafitte en concert. Photo Chantal Briand

Il se fait rare pourtant : très peu de prestations en public et un dernier album, Passer Outre,  qui date de 2012 !… Vous trouverez un peu de ses chansons en ligne, mais il faut chercher ! Allez voir, j’ai retrouvé le clip de Violette et un enregistrement de Belles, les nuits Belles qui datent toutes les deux de la fin des années 90.

Pourtant Allan ne reste pas du tout inactif ! Autant que possible depuis quelques années il essaie de consacrer de plus en plus de temps à se perfectionner. Ça donne :

• 4 ans de conservatoire à Paris, de 97 à 2001 qui aboutissent sur 

  • un 1er prix de guitare basse
  • un 2ème prix de guitare acoustique

• un vagabondage dans quelques grandes métropoles qui lui apporte sérénité et inspiration quand il est de retour sur son île.

Et aussi des cours de chants et de guitare, encore, à Los Angeles en 2014.

Ultra-perfectionniste

Du talent, du travail, de la passion et des expériences qui donnent une musique où la guitare, pratiquée avec maestria, a toute sa place. Ajoutez-y une pointe d’électro et des percussions bien senties pour ce “maniaque de la musique” qui prend tout son temps, pour nous livrer ses nouvelles chansons, sans aucune pression : “Tant que ce n’est pas bon, ça ne sort pas, je suis ultra-perfectionniste !” Tant pis si on s’ennuie, on n’en sera que plus comblé quand les nouveaux morceaux arriveront.

table de mixage Allan LafitteAllan travaille en ce moment sur de nouvelles chansons, ça c’est un scoop ! Mais ce n’est pas tout il jouera en public dès cette année puisqu’il a décidé de donner une orientation différente à son investissement dans la musique : à partir de maintenant c’est à temps plein ! Dans son petit studio installé chez lui il peaufine donc son travail. J’ai pu entendre la très très réussie Attendre la nuit, toujours avec des paroles de Didier Gil, qui devrait faire un carton quand elle sortira, d’ici quelques temps. ” Les copains qui l’ont entendue aiment bien”, tu m’étonnes ! c’est une de ses meilleures chansons !

Il est plus que temps qu’Allan Lafitte recommence à nous faire plaisir. Premier spectacle à Saint-Pierre prévu pour cet hiver. Vraiment, il ne faudra pas le manquer ! Si vous êtes à Saint-Pierre à ce moment là, allez-y !

Et pour entendre (et voir) chanter Allan, rendez-vous sur la page Facebook de La vie sur le caillou, j’y ai publié trois petits enregistrements réalisés (avec mes modestes moyens) au cours de notre entretien.

 

Restons en contact : abonnez-vous à laviesurlecaillou.com et recevez chaque semaine un courriel vous informant du nouvel article paru.

 

 

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :